Mot de l’Administrateur

La décision de Monsieur le Président de la République, Son Excellence Macky Sall d’octroyer une dotation de plus de Trois Milliards de FCFA au Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE) a bien été accueillie chez nos compatriotes vivant hors du pays.

Plus qu’un simple outil de promotion économique et financier, le FAISE se veut un cordon ombilical qui relie chaque Sénégalais de la Diaspora à la Mère Patrie.

Au-delà de l’accompagnement financier engagé (un record depuis la mise en place du FAISE en 2008), l’approche novatrice de Chef de l’Etat de s’appuyer stratégiquement sur le potentiel qui existe au sein de la Diaspora dans la conception et la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent (PSE) est à apprécier à sa juste valeur.

Faut-il le rappeler, c’est le cabinet  « DISSOO » constitué de hauts cadres Sénégalais à l’étranger qui a été à l’origine de ce référentiel à la fois prospectif et stratégique et qui doit positionner notre pays au rang des nations émergentes à l’horizon 2035. Une manière intelligente de tirer profit de la qualité exceptionnelle de nos ressources humaines au sein de la Diaspora.

Sous ce rapport, en articulant cette réflexion stratégique avec des opportunités d’investissement porteur au pays, par l’entremise du Fonds d’Appui à l’Investissements des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE), les autorités de la  deuxième alternance politique ont d’asseoir le nouveau paradigme de notre politique à l’endroit d’hommes et de femmes qui ont choisi de contribuer au développement économique et social, tout en vivant et travaillant à l’étranger.

L’administrateur du FAISE, se faisant, poursuit ainsi les instructions du Président de la République pour que chacun d’entre nous, nonobstant son pays de résidence, puisse participer pleinement à l’effort de développement de la nation et être fier ainsi d’être sénégalais.

Sokhna Nata Samb Mbacké
Administrateur du FAISE